Dis moi comment tu enseignes…

On distingue plusieurs styles pédagogiques. Ils s’adaptent en fonction des situations. Nous vous proposons ici une caricature d’intervenants…que nous sommes ou avons rencontrés !

Le « maitre »
Planté derrière son support de cours, l’intervenant parle, parle et parle encore. Aucune question ne peut être posée, cela le déstabiliserait ! Il a la science infuse, c’est le maitre et nous ne pouvons que recevoir son immense savoir. Il veut finir son intervention en y mettant tout ce qu’il a prévu. Il est pétri par le stress du 60ème transparent. S’il ne l’affiche pas alors il pense avoir échoué.

Monsieur objectifs
Tout son scénario pédagogique est conçu autour d’objectifs qui doivent s’enchainer dans une certaine logique. L’objectif de fin est décomposé en sous-objectifs eux même découpés en sous objectifs. L’avancement de la formation est uniquement centré sur cette check-list. Aucun grain de sable ne doit enrayer sa machine. Il part du principe que pour passer au niveau B il faut d’abord passer par le niveau A. Son pire ennemi : L’imprévu. Quid de l’apprentissage à travers les projets?

Monsieur essai-erreur
Pour bien comprendre, il faut mettre les mains dans le cambouis. Adieu théorie, ici c’est pratico-pratique. C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Les cas pratiques s’enchainent, les difficultés vont crescendo et on est sans cesse en train de tout analyser. On apprend certes mais on est vite épuisé par ce rythme. Courage encore 3 jours !

Conclusion
Aucune pédagogie n’est meilleure qu’une autre, il faut juste penser à les alterner en fonction des situations, des apprenants et du sujet à traiter ! Parfois il est utile de faire de la théorie. Parfois il faut tester des choses et se confronter aux problèmes pour comprendre ce que l’on fait. Et le fait que l’intervenant ait des objectifs précis permet de mettre autour des apprentissages un cadre rassurant. Dans Dis-moi comment tu enseignes2, je vous expliquerez d’autres approches pédagogiques !


2 réflexions sur « Dis moi comment tu enseignes… »

  1. Patricia May

    Caroline ne change rien : Tu sais captiver ton auditoire et surtout transmettre ton savoir.
    Bravo, je signerai bien pour avoir d’autres formations avec toi.

    Mes amitiés
    Ta fan « improbable »

    Pat

    Répondre
  2. Caroline Corvasce Auteur de l’article

    Merci Patricia,

    Etait-il « improbable » que tu sois la première à mettre un commentaire sur le blog???!!!

    Reviens quand tu veux !

    Caro

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.