Utilisation des TIC dans l’enseignement, ce qu’il faut savoir

A l’heure du numérique où les étudiants sont sans cesse connectés (réseaux sociaux, téléphones portables) la tentation est grande de vouloir intégrer les Technologies de l’Information et de la Communication dans nos enseignements.

L’intégration de ces dernières nécessite quelques mises en garde, résumées dans l’article de Sonia Livingston (2012).

Si nous désirons utiliser les TIC c’est que nous pensons qu’elles facilitent les apprentissages. Pour autant, il est difficile de connaitre l’impact des TIC car ce terme est un mot valise renfermant plusieurs technologies comme les tableaux interactifs le mail ou les plates-formes. Attention donc au lien TIC=meilleur apprentissage.

Il ne suffit pas non plus de mettre en place des ordinateurs dans les écoles il faut aussi que les pratiques des enseignants évoluent. En effet les TIC remettent en question la hiérarchie pyramidale avec le prof qui transmet et l’élève qui écoute en multipliant les interactions et les modules d’apprentissage. Leur utilisation est donc efficace à condition que l’enseignant ait fait un travail de préparation en amont. Gardez en mémoire que le face à face et les formations en présentiel diffèrent en terme de timing, de savoirs et de pédagogie.

Autre mise en garde, gardez en tête que tous les étudiants n’ont pas la possibilité d’utiliser les TIC en dehors du système scolaire.  Il est donc nécessaire de trouver un équilibre entre le face à face et les outils en ligne. L’objectif des TIC est plus l’acquisition de connaissances transférables que l’utilisation technique de l’outil.

Questionnement : quels TICs utiliser ?

  • Il n’y a pas de hiérarchie dans les TIC, choisissez celle (s) que vous maitrisez !
  • Assurez-vous que l’outil est accessible à l’ensemble des élèves.
  • Le sujet du cours étant primordial, vérifiez que vous où les étudiants ne perdiez pas de temps à comprendre le fonctionnement des outils utilisés.

Bibliographie

Livingstone, S (2012), «Critical reflections on the benefits of ICT in education». Oxford Review of Education vol.38, pp.9–24.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.