Cette année j’apprends à…

Tout d’abord je tiens à vous souhaiter une excellente année 2015 sous le signe des apprentissages. Et si cette année nous formulions nos bonnes résolutions de façon différente ? Oui parce que chaque année c’est la même chose : on dit à haute voix ce que l’on va faire et ensuite, absorbés par la spirale du quotidien nos bonnes intentions s’envolent. Alors cette année pourquoi ne pas faire différemment ? Oui mais comment ? Suivez le guide.

Enlever la pression
Quand on formule nos bonnes résolutions, finalement, on se met la pression. Car on se donne une obligation de résultat, sans finalement penser que derrière se cachera un processus. A viser le résultat on en oublie les moyens. Cette année j’arrête de fumer, je perds du poids, je refais du sport…Comme si tout cela allait se faire du jour au lendemain ! Et si le résultat n’arrive pas rapidement on est déçu et les résolutions partent aux oubliettes.

Se mettre en mode projet
Toute résolution est un projet personnel ! Changez le mot résolution par objectif, fixez-vous une date pour atteindre cet objectif et le mode projet commence ! Qui dit projet dit équipe. Votre projet personnel, vous allez surement en discuter avec d’autres personnes. Déjà là, ça se concrétise, non ?

Se fixer une résolution c’est apprendre
Alors cette année j’apprends à arrêter de fumer, j’apprends à perdre du poids, j’apprends à refaire du sport. Testez avec vos résolutions et sentez comme la pression s’évacue ! Car apprendre implique un temps, une durée nécessaire pour atteindre un objectif.

Conclusion
Cette année pour tenir nos résolutions pensons à les reformuler en y ajoutant « j’apprends à…. ». Cela nous permettra de nous enlever une forte pression et de passer doucement en mode projet.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *